5 décembre : ne perdons plus de temps

La mobilisation du 5 décembre est une réussite incontestable, en particulier dans les secteurs les plus impactés par la réforme des retraites (RATP, SNCF, Éducation, Territoriaux…).

Les taux de grévistes importants dans ces secteurs témoignent du degré élevé d’inquiétude, de doute et parfois de colère des salariés concernés.

Ils sont dans l’attente de garanties réelles et de compensations concrètes.

À l’occasion du grand rassemblement des fédérations de l’UNSA aujourd’hui, j’ai tenu à leur apporter mon soutien entier et durable.

Le flou entretenu par le gouvernement ne peut perdurer. L’intérêt général comme les attentes spécifiques imposent au Premier ministre d’apporter rapidement les réponses attendues.

Chaque jour compte… Ne perdons pas de temps.

L’UNSA renouvelle ses propositions :

– la garantie de 100% des droits acquis ;
– une transition protégeant, pour tous les régimes, 10 à 15 générations ;
– des adaptations quant à la durée de cette transition, des garanties et des compensations respectueuses des contrats sociaux pour les secteurs et les métiers les plus exposés ;
– la prise en compte de la pénibilité et de la dangerosité quel que soit le secteur d’activité ou le statut ;
– des avancées concrètes pour les femmes, les carrières hachées et multiples, et pour ceux ayant les plus bas revenus, avec un minimum de pension porté au niveau du SMIC.

Nos propositions sont claires, la balle est dans le camp du gouvernement.