« Je retire la mesure d’âge-pivot » doivent être les mots du Premier ministre

Demain, vendredi 10 janvier, l’UNSA portera ses solutions concernant l’équilibre financier du système des retraites. Dans cette optique, je demanderai à nouveau que la mesure de l’âge pivot soit effectivement retirée.

Nous ne cessons de dénoncer cette mesure. Il n’est pas acceptable de faire reposer sur les seul·e·s salarié·e·s les efforts de financement.

Retirer cet épouvantail, c’est permettre des échanges constructifs pouvant conduire à un compromis.

En effet, d’autres solutions existent pour garantir l’équilibre financier de notre système de retraite. Ce sont les solutions 100% UNSA.

Solliciter une partie des disponibilités du fonds de réserve, utiliser une part de la CRDS et mettre à contribution les employeurs (publics comme privés) sont notamment des pistes à explorer pour que les salarié·e·s ne soient pas les seul·e·s à supporter les efforts de financement.

Je ne manquerai pas de le rappeler demain au Premier ministre.

Ne perdons plus de temps, le pays l’exige.

« Je retire la mesure d’âge-pivot » sont les mots du Premier ministre attendus par l’UNSA demain.

Fidèlement,

Laurent Escure