Le Parisien : « Retrait provisoire de l’âge pivot : selon l’Unsa, « on va pouvoir travailler plus sereinement » »

« Le patron de l’Unsa juge très positif « le geste d’apaisement » du Premier ministre, qui propose de « retirer » provisoirement l’âge pivot, mais botte en touche quand on aborde la question d’une sortie de la grève dans les transports.

Que change ce courrier d’Edouard Philippe ?
 

LAURENT ESCURE. C’est un signe d’apaisement. Avec le retrait de l’âge pivot, on va pouvoir désormais travailler plus sereinement sur les questions de financement et d’équilibre. Et du coup, en parallèle, sur les garanties, les compensations, les avancées qui restent à trouver sur la réforme.

Cela signifie-t-il que vous arrêtez le mouvement ?

L’Unsa reste concentrée pour faire de cette réforme … »