Reste à vivre ou restes pour vivre ?

Les frustrations d’une vie en pointillés Pour beaucoup de nos concitoyens, la question centrale n’est pas culturelle ou identitaire mais bien sociale : c’est celle du pouvoir d’achat. Depuis de trop nombreuses années, ils se sont résignés à vivre en appréhendant la fin du mois dès le 15 et en redoutant le déclassement de leurs enfants. … Lire la suite de Reste à vivre ou restes pour vivre ?